l'Atelier photographique


Teddy LOULENDO

Case 679
Mpissa Bacongo
Brazzaville

tel: 242-570 84 67
stanitedd@yahoo.fr
gospelyukensingers@yahoo.fr


Photographe à Brazzaville.
Né le 13juin 1980 à Brazzaville
Séminaire de Photographie hôtel AZUR
Festival International visa francophone de Musique.
Festival de Jazz Pointe Noire obtient le1er prix.
Journée Internationale de La Femme le 1er prix.
Festival Panafricain de Musique (FESPAM) avec
EM'bee.
Je suis venu à la photographie en simple amateur,
pour des raisons plus ou moins d’ordre pratique.
Je me disais que la photographie était juste un
gagne-pain, une façon de vite avoir de l’argent en
photographiant dans des écoles, au marché,
à l’église et de maisons en maisons. C’était tout
d’abord mon grand frère qui était photographe
amateur et vendeur d’appareils. Tous les jours des
collègues venaient de partout pour acheter. Lui, il
avait commencé avec un compact pas vraiment en
bon état. Je lui demandais de m’apprendre.
Il ne voulait pas du tout pour des raisons scolaires,
de maturité, de compréhension et d’âge. Oui j’étais
trop gamin.
C’est en 93, le jour de mon baptême évangélique
pour que je puisse intégrer la chorale de l’église, à
6 heures du matin au croisement du Congo et de
la rivière Djoué, nous étions une centaine de
convertis et une vingtaine de photographes reporters
étaient au rendez-vous ce jour-là ; Tous vêtus
de gilet et bardés d’appareils. Clic ! clac ! Tchac !
Voilà que nais en moi une invitation à travers
l’harmonisation rythmique des prises de vues et
des rafales lumineuses des flashs, impressionné ,
captivé et attiré. La force du message rimait avec
la prouesse des déplacements des photographes.
J’étais rassuré sur mon envie d’être et de devenir
photographe. La joie du photographe et la force de
la focalisation et du savoir-faire. A partir de ce
jour-là, mon grand frère encouragé par ma très
chère mère décida de me doter d’un appareil
Zénith, d’un 50mm et d’un flash.

Photographie, urbanisme, environnement et écologie.
Les ravins, les inondations, le manque d’entretien
des égouts, des marchés mal-en-point, les déchets
provoquant la pollution (sachets, piles, boîtes,
etc.). Touts ces choses expliquent et retardent
l’économie d’un pays ou d’une nation dans l’écoulement
des biens et des personnes.
La main, la patience, la marche. Cela veut dire que
dans la marche la main a plus de rôle que le pied.
Le pied et la main dans le culte à l’église. L’apport
du corps dans l’église ou dans la messe.
J’ai focalisé ces sujets en expérimentant une manière discrète
de travailler. J’ai effectué un travail de composition
en me concentrant sur les lignes, la lumière, le sujet et le fond.

46 en Noir & Blanc

affichage + léger


Sommaire Brazzaville-Pointe Noire
Sommaire des projets