l'Atelier photographique


Jean Christian MBOUSSOU MANANGA

11, rue Kimbouta
Frontière
Brazzaville
tels: 242-668 88 49 - 525 04 90


Photographe reporter à Brazzaville.

Né le 7 mai 1970 à Madingou. Titulaire du bac.
A été formé comme photographe reporter par Labo Brazza.

La photographie a été avant tout pour moi de l’enthousiasme,
j’ai envié un ami qui avait un petit
appareil 110 Nomo. Et comme par enchantement
un ami de mon frère nous a proposé son Zénith,
et voilà comment j’ai commencé avec la photo.
Mes images reflètent la guerre du Congolais ; de
l'Africain. Ce n'est pas la guerre des armes mais la
guerre pour la vie. La vie de la Congolaise, du
Congolais n'est qu'une grâce de Dieu. Le Congolais
lutte pour sa survie. Il survit grâce aux petits commerces,
aux petits travaux : vente du charbon, qui
démontre qu'il restera noir ; de l'arachide, des
oranges des safous, noix de coco, sources dans lesquelles
il doit fournir ses efforts, car l'agriculture
est le fondement de son développement. Quel
commerce ? un commerce effectué dans la boue,
dans les mares. C'est la survie. Quand on n'a refusé
les petits commerces, on est dans les petits travaux
: Contrôleur de bus, transporteur de colis,
cordonnier ambulant..Il n'y a pas d'usines. Il faut
mener une guerre pour sa survie. Refuser la dépendance.
Le vol, viol, braquage, prostitution...
C'est l'argument de ceux qui ont refusé les
valeurs morales.
Et quand on est fonctionnaire, dans quelle condition
travaille- t - on ? L'image vous le dit. C'est
la guerre partout, même au sein de l'Etat.
Les panneaux publicitaires et cabines téléphoniques
à Brazzaville.
Dans les avenues de Brazzaville, nous rencontrons
des panneaux et des banderoles ne reflétant plus
l’événement ni l’énorme du temps, il constitue des
ornements inutiles et dépassés. J’ai filmé ceux qui
ne servent plus à rien et les banderoles qu’on est
entrain de monter. Pour ce qui est des cabines
téléphoniques, ce sont des cabines de fortune
installées ça et là, qui parfois entraînent des querelles
entre le propriétaire et l’usager. Elles sont
en plein marché, à côté d’un bar dancing ou au
bord d’une avenue. J’ai voulu exprimer mon
interrogation.

8 en Noir & Blanc.

affichage + léger


Sommaire Brazzaville-Pointe Noire
Sommaire des projets